MENU

Edito

A compter du 17 mars 2020, le Lycée est fermé au public mais continue son activité en télétravail.
Pour les parents et partenaires, contactez le Lycée au 04 77 26 11 65.
Pour les inscriptions rentrée 2020, laissez vos nom, adresse et n° de téléphone à feurs@cneap.fr
Merci

"J’ai fait le brouillon, vous y mettrez les couleurs" : Don Bosco

Montluc, un lieu à mémoires multiples : http://www.patrimonum.fr/montluc/
http://www.patrimonum.fr/montluc/en...

Les lycéennes de Feurs en quête des mémoires de la Guerre d’Algérie – 2020

Une classe de 1ère SAPAT (services aux personnes et aux territoires) du lycée technique Le Puits de l’Aune à Feurs dans la Loire part à la recherche de l’Histoire et des mémoires de la Guerre d’indépendance algérienne pendant toute une année scolaire dans le cadre d’un projet initié par leur professeur de français Isabelle Tissot et intitulé Les maux des invisibles. Il est question d’enseigner et d’apprendre l’histoire du colonialisme, de la guerre d’indépendance au travers de la diversité de ses acteurs. Mais il est question aussi d’enquêter sur les histoires familiales des élèves, d’aller à la rencontre de ceux qui ont participé à ce conflit ou à cette période et qui vivent encore dans la région, en particulier les femmes immigrées algériennes ou épouses des appelés. Il était également prévu de lire des romans sur cette période, de participer à un atelier d’écriture avec une romancière algérienne, de voir un film sur les résistantes algériennes à la cinémathèque de Saint-Etienne. L’année devait se finir par une séance de témoignages de femmes et la réalisation d’une exposition réalisée par les élèves et ouvertes au public. Nous les avons rencontrées et filmées lors de leur visite au Mémorial de Montluc en janvier 2020 et peu après de retour dans leur lycée. Leur projet, interrompu par la pandémie du covid-19, se poursuivra en 2021.

Enseignement agricole, lance-toi dans le concret !

Le Réseau Cneap pour Demain #2

On parle souvent de la réussite du système éducatif finlandais. Une réussite qui se situe autant au niveau de l’insertion professionnelle que sociologique.
Les clefs de ce succès sont diverses : l’apprentissage à l’autonomie et à la responsabilisation, la valorisation des talents...

Mais n’est-ce pas cela aussi le système préventif de Don Bosco ?

En effet, nos jeunes pratiquent du cirque, du théâtre. Ils s’investissent quotidiennement sur des actions professionnelles et caritatives ; ils effectuent des stages à l’étranger, ... : un bouillonnement d’innovations... La pédagogie par projet en est le ciment.

Bienvenue dans notre Maison.